ARPANET : l’ancêtre d’internet


ARPANET de l’anglais « Advanced Research Projects Agency Network » est généralementdéfini comme le tout premier réseau de transfert de paquets. Autrement dit, l’ancêtre d’internet. L’ARPANET a été développé par l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense ou DARPA, vers la fin des années 60. Plus précisément, le projet a débuté en 1969. Il aura fallu attendre près de quatre ans pour qu’en 1972, la première démonstration officielle de l’ARPANET soit effectuée.

En quoi consiste-t-il ?

arpanet.jpg

Jusqu’à aujourd’hui, l’ARPANET est considéré comme le précurseur des réseaux décentralisés capables de couvrir d’importantes distances. Ce réseau constituait en fait à connecter les universités américaines la côte Ouest du pays, à celles de la côte Est. Ce qui était chose impossible à l’époque. Plus tard, les principes de l’ARPANET seront repris et améliorés pour donner naissance à l’Internet que nous connaissons aujourd’hui.

Les origines de l’ARPANET

les-origines-de-larpanet.jpg

L’histoire débute en 1961. A cette époque, la DARPA se voit confier un puissant ordinateurfabriqué par IBM en un unique exemplaire, le Q-32. Ce puissant ordinateur devait permettre à la DARPA de concevoir un programme permettant de commander les bombardements. Joseph Carl RobnettLicklider (spécialiste des technologies de l’information ayant travaillé sur le projet SAGE) et Fred Rick (ayant lui aussi travaillé sur le projet SAGE) intègrent le bureau Contrôle-Commande chargé de la conception du programme. En passant de longues heures sur les ordinateurs, hors de prix à l’époque, ils prennent conscience qu’il était nécessaire de trouver une solution pour les institutions puissent toutes travailler sur la même machine. Ainsi, à partir de 1962, ils commencent à imaginer une solution permettant l’interconnexion informatique entre les centres de recherches.
Après plus de 8 ans de développement, l’ARPANET voit le jour le 20 septembre 1969. Dès lors, le réseau sera mis en place afin de permettre l’interconnexiondes centres de recherches et des universités. Le premier test est effectué le 29 octobre 1969. Une fois l’Institut de recherche de Stanford et l’Université de Californie à Los Angeles interconnectés, le mot « login » a été envoyé sur le réseau.